festival des abbayes en lorraine
Entreprise et culture en lorraine ECL festival des abbayes en lorraine partenaires festival des abbayes en lorraine presse
festival des abbayes en lorraine abbayes Centre Lorrain d'interpetation de recherche et d'edition musicale CLIREM
festival des abbayes en lorraine
festival des abbayes en lorraine 2015 festival des abbayes en lorraine programme festival des abbayes en lorraine conférences
festival des abbayes en lorraine actions scolaires festival des abbayes en lorraine resrvation billetterie
festival des abbayes en lorraine
GRAND CONCERT DE CLÔTURE
Grande suite rocaille Festival des Abbayes Lorraine

STRADIVARIA

GRANDE SUITE
ROCAILLE

samedi 26 août

21h00

Abbaye Moyenmoutier

réservation

info + concert

buffet clôture


PROGRAMME
LA GRANDE SUITE ROCAILLE

Musiques de Rameau, Leclair, Francoeur, Corrette, Mondonville, Royer, Chevalier de St Georges…


>> programme détaillé


CABINET DE CURIOSITE

Présentée comme un Concert de Symphonies, la

« Grande Suite Rocaille » s’apparente au style éponyme apparu à la Cour, sous la Régence.

Le décor rocaille ornait les grottes de façon artificielle, avec des pierres et des objets réunis sans but artistique précis, pour le simple plaisir décoratif…

Les Italiens, très friands de se style à l’opposé de l’austérité propre au 17è siècle, le nommeront Rococo (contraction de rocaille et baroque). L’Europe entière tombera alors sous le charme exubérant mais sophistiqué du « Rocaille » !

>> lire la suite

Stradivaria  Festival des Abbayes Lorraine

ENSEMBLE STRADIVARIA
 30 ème ANNIVERSAIRE !

Depuis 1987 Stradivaria – Ensemble Baroque de Nantes, dirigé par le violoniste Daniel Cuiller, renoue avec la musique des grands compositeurs de l’époque baroque. L’Ensemble s’attache à interpréter le répertoire des XVIIe et XVIIIe siècles en respectant l’exigence historique de ce patrimoine musical.

Largement plébiscitées par le public, les « cordes » de Stradivaria sont à l’origine de la sonorité riche, ample, souple, jouant des couleurs et de l’harmonie, que l’on reconnait entre toutes !...

lire la suite

Daniel Cuiller Festival des Abbayes Lorraine


DANIEL CUILLER Direction

Violoniste de formation, Daniel Cuiller crée en 1982 l’Ensemble Baroque de France avant d’être, à la demande de William Christie, 1er violon de l’orchestre des Arts Florissants jusqu’en 1986, ce qui le mène à la direction de Stradivaria, orchestre spécialisé dans le répertoire baroque et classique.

Sa discographie en solo sur l’instrument original (Fantaisies de Telemann, Corelli & Co, Concertos de Leclair, Pergolèse, Corrette, Telemann) rejoint les nombreux enregistrements réalisés avec Stradivaria (Universal, Cyprès, K 617, Arion, Mirare) qui vont porter au premier plan ses projets consacrés à la musique ancienne....

lire la suite






TE DEUM de Henri Madin
Création au Festival des Abbayes en 2013


Le Te Deum de Henri Madin a été créé en 2013 , au Festival des Abbayes en Lorraine suite au travail remarquable
de Jean Paul Montagnier.
Il était précédé du Diligam Te du même auteur.

C'est grâce au partenariat avec l'Ensemble Stradivaria,
la Maîtrise de la Cathédrale de Metz
et les partenaires régionaux, départementaux des régions
Lorraine et Pays de loire
que cette création a pu avoir lieu.
Elle a été interprètée en l'église abbatiale de Senones
le 14 mai 2013

La version que vous visualisé a été interprètée et enregistrée à la Chapelle Royale de Versaille par l'ensemble Stradivaria et les Cris de Paris


PROGRAMME

« Cérémonie turque »
Lulli, Brossard, Francoeur, Boismortier...
Entrée, Marche, Contredanse, Gigue, Marche

« Airs à la Mode »
Michel Corrette –
La Turque, Les Pantins, les Sauvages

« Symphonie concertante à deux violons »
Joseph Boulogne, Chevalier de St George
Allegro, Rondeau

« Symphonies d’Opéra »
François Rebel & François Francoeur
Air pour les Asiatiques, Air gracieux, Air doux, Air vif, Gavotte, Air pour les Assyriens, Air gay.

« Les Plaisirs champêtres »
Jean Féry Rebel
Musette, Gavotte, Chaconne, Passepied, Bourée, Rigaudon, Chaconne

« Ballet Héroïque final »
Jean Marie Leclair - Scylla & Glaucus - Zaïde, Reine de Grenade

LE BUFFET

Philippe Thomas le Bon Gite


Philippe THOMAS, le chef vosgien du Bon Gîte à Senones
organise pour le festival le buffet de clôture, dans l'aile sud de l'abbaye de Moyenmoutier.
Reservation OT Pays des Abbayes
03.59.57.91.03

abbaye de Moyenmoutier
26 août - dès 18h30



Naturalia, Artificialia…Exotica
Daniel Cuiller

Violon et direction

Orchestre de 19 musiciens

GRANDE SUITE ROCAILLE


Présentée comme un Concert de Symphonies pour Orchestre, la "Grande Suite Rocaille" s'apparente au style éponyme apparu à la Cour, sous la Régence.
Le décor rocaille initié à Versailles et imité dans de nombreuses cours princières, ornait les grottes de façon artificielle, pour le simple plaisir décoratif dans le but de divertir les courtisans.
Les Italiens, très friands de ce style à l'opposé de l'austérité propre au 17è siècle, le nommeront Rococo (contraction de rocaille et barocco) … l’Europe entière tombera alors sous le charme exubérant mais sophistiqué du "Rocaille" !

Transposé au genre musical, le divertissement "à la Française" devint très en vogue à la Cour au 18ème siècle jusqu’à la chute de l’ancien régime (réf. Les Symphonies pour le mariage du Comte d’Artois – François Francoeur 1778).
Fidèle au goût de l’époque et construite dans l’esprit du divertissement, la « Grande Suite Rocaille " puise dans le répertoire des musiciens célèbres à Paris et à Versailles au Siècle des Lumières.

Suites de danses et de Ballet, pièces de genre, extraits de Concertos et d'Opéras, Airs à la mode en font une sorte de « Cabinet de Curiosités » musical !

Nous voilà à la Cour des rois Louis XV et Louis XVI… quand Jean-Philippe Rameau, sacrifiant au goût pour l’exotisme en Art, voit son opéra-ballet de genre « Les Indes galantes » couronné de succès (on les représentera encore en France jusque dans les années 1780).

Les Ballets des violonistes Rebel, Francoeur et Leclair qui nous invitent à partager leur goût pour la « Belle Danse » dans leurs œuvres lyriques, le discours galant du talentueux violoniste Joseph Boulogne, la musique populaire à la mode amenée de manière robuste par notre pédagogue parisien Michel Corrette… tout est fait pour divertir musiciens et mélomanes !

A ma manière, le choix d’introduire un parfum d’orient dans ce programme est d’y inviter le mulâtre Chevalier de St Georges, selon le terme de l’époque, né d’un riche père français et d’une mère esclave noire.
Jeune et brillant escrimeur juste débarqué de sa Guadeloupe natale à Paris où il apprend le violon et l’art d’écrire la musique, il sera adulé et choyé à la cour de Marie-Antoinette où il excellera dans le style galant inspiré par les Italiens.
Dans la Grande Suite Rocaille, le rapprochement entre des musiciens aussi différents que Lulli, attaché à Louis XIV et Joseph Boulogne, protégé de Marie Antoinette, tient à l’engouement pour tout ce qui venait des Indes, qu’elles soient Orientales ou Occidentales !
L’exotisme conservera toujours une place de choix dans l’esprit des artistes et en premier lieu des musiciens, depuis Louis XIV jusqu’à la Révolution française.

Comme il se doit au temps des bergeries et des fêtes galantes, de nombreux morceaux écrits dans le mode mineur ou dans le goût oriental, ajoutent à l'esprit exotique et animent ce concert aux confins de l'imaginaire...

Site à consulter :
Rococo un art du XVIIIe siècle