festival des abbayes en lorraine
Entreprise et culture en lorraine ECL festival des abbayes en lorraine partenaires festival des abbayes en lorraine presse
festival des abbayes en lorraine abbayes Centre Lorrain d'interpetation de recherche et d'edition musicale CLIREM
festival des abbayes en lorraine
festival des abbayes en lorraine 2015 festival des abbayes en lorraine programme festival des abbayes en lorraine conférences
festival des abbayes en lorraine actions scolaires festival des abbayes en lorraine resrvation billetterie

LE JARDIN DES COULEURS

 festival des abbayes

ONL/ J. MERCIER

Guillaume BELLOM piano

LA TOURMENTE
DU GENIE

jeudi 05 juillet

21h00

abbatiale - Senones

réservez

programme

conférences


Guillaume Bellomfestival des abbayes

Guillaume BELLOM piano

Considéré comme l’une des étoiles montantes du piano français, Guillaume Bellom a également l’un des parcours les plus atypiques de sa génération, menant des études de violon parallèlement au piano, depuis le conservatoire de Besançon jusqu’au CNSM de Paris. C’est au contact de personnalités musicales marquantes, telles que Nicholas Angelich et Hortense Cartier-Bresson, qu’il développe pleinement son activité de pianiste.

Finaliste et prix “Modern Times” de la meilleure interprétation de la pièce contemporaine lors du concours Clara Haskil en 2015, il se révèle lors de cet événement dédié à la pianiste roumaine, elle-même violoniste à ses heures. La même année, il remporte le premier prix du concours international d’Épinal et devient lauréat de la fondation L’Or du Rhin, avant de remporter le prix Thierry Scherz des Sommets Musicaux de Gstaad l’année suivante. Le grand public le découvre lors des Victoires de la Musique 2017, où il est nommé dans la catégorie “révélation soliste instrumental”. Il est également artiste en résidence à la Fondation Singer-Polignac depuis 2012. Il s’est produit en soliste avec l’Orchestre de Chambre de Lausanne, la Camerata du Léman, l’Orchestre National de Lorraine, sous la direction de Jacques Mercier et Christian Zacharias. Par ailleurs, son grand intérêt pour la musique de chambre et sa maîtrise d’un vaste répertoire font de lui un partenaire musical convoité. Il joue régulièrement dans le cadre du Festival de Pâques d’Aix-en-Provence, de Piano aux Jacobins, des Festivals de Pâques et de l’Août Musical de Deauville, du Festival des Arcs, des Vacances de Monsieur Haydn, du Palazzetto Bru Zane à Venise, ou encore du Centre de Musique de Chambre de Paris, à la salle Cortot, avec des artistes tels que Renaud Capuçon, Amaury Coeytaux, Nicolas Dautricourt, Philippe Cassard, Paul Meyer, Yan Levionnois, Victor Julien-Laferrière ou encore Antoine Tamestit. Sa discographie comporte notamment deux albums dédiés aux œuvres pour quatre mains de Schubert (recompensé par un “ffff” Télérama) et Mozart, enregistrés avec Ismaël Margain pour le label Aparté, un disque en sonate avec le violoncelliste Yan Levionnois, paru en 2017 pour Fondamenta (recompensé par un “ffff” Télérama), et un disque en solo paru chez Claves la même année, consacré à Schubert, Haydn et Debussy.


Sources : https://www.francemusique.fr



Orchestre National de Lorrainefestival des abbayes

PROGRAMME
Ludwig van BEETHOVEN

* Symphonie n° 7 en la majeur, opus 92
*Concerto pour piano et orchestre no 3 en ut mineur, opus 374


voir +

ORCHESTRE NATIONAL LORRAINE

En 2002, Jacques Mercier est nommé Directeur musical. La même année, en reconnaissance de l’excellence de son travail, la Philharmonie de Lorraine se voit décerner le label « national » par le Ministère de la Culture, 26 ans après sa fondation. Aujourd’hui, la confiance accordée à cette phalange, devenue Orchestre national de Lorraine, lui vaut de bénéficier de conditions de travail uniques en France : non seulement il se produit à l’Arsenal (reconnue comme l’une des meilleures salles de concert européennes) mais aussi à l’Opéra-Théâtre de Metz Métropole.

Véritable ambassadeur de la vie culturelle lorraine, l’ONL rayonne non seulement à travers sa région d’attache mais également en France et à l’étranger : Espagne, Italie, Autriche, Grande-Bretagne, Suisse, Allemagne, Belgique et Luxembourg.L’Orchestre national de Lorraine entretient une étroite coopération avec la Deutsche Radio Philharmonie Saarbrücken Kaiserslautern et le Musikfestspiele Saar. Depuis la création de « Metz en Scènes » en 2009, l’ONL a renforcé ses liens avec cet établissement en devenant un partenaire privilégié, élaborant des projets conjoints comme de grands concerts, mais également l’accueil de compositeurs en résidence.

Sous l’impulsion de Jacques Mercier, l’Orchestre national de Lorraine aborde un répertoire des plus variés, composé d’oeuvres classiques jusqu’à la création contemporaine, avec une affection particulière pour la musique française.

Pour parfaire sa politique d’ouverture du répertoire, l’ONL participera occasionnellement à des projets aux Trinitaires et à la BAM (Boîte à musiques), nouvelle salle des musiques actuelles à Metz.

Depuis 2009, l’ONL présente des spectacles dans sa magnifique « Maison de l’Orchestre », qui va devenir progressivement un lieu d’innovation pour son projet d’action culturelle, tout en renforçant les activités orchestrales messines du futur Pôle lyrique, symphonique et chorégraphique lorrain.


web +



Jacques Mercier festival des abbayes

JACQUES MERCIER Direction

Premier prix de direction d’orchestre à l’unanimité au Conservatoire national supérieur de musique de Paris, Jacques Mercier obtient également le Premier Prix du Concours international de jeunes chefs d’orchestre de Besançon.

Assistant de Pierre Boulez à l’Opéra de Paris et à l’Ensemble Intercontemporain, il bénéficie des conseils de Herbert von Karajan. Puis rapidement, il entame une carrière internationale dirigeant de prestigieuses formations : l’Orchestre de Paris, l’Orchestre national de France, le London Symphony Orchestra, l’Orchestre de la Suisse Romande…

Qualifié de « Souveräner Dirigent » à Berlin, Jacques Mercier se produit au Festival de Salzbourg tout comme à Séoul, Montréal, Kyoto, Helsinki… et Madrid où il est cité par la critique comme « l’un des meilleurs chefs français et européens de sa génération ».

De 1982 à 2002, Jacques Mercier est directeur artistique et chef permanent de l’Orchestre national d’Île-de-France. « Déployant une énergie et un enthousiasme communicatif, Jacques Mercier est parvenu à hisser sa formation au premier rang des orchestres français. » (Olivier Bellamy dans L’Événement du Jeudi) « Jacques Mercier a fait la preuve irréfutable de son grand talent fait de précision et de maîtrise, mais aussi de flamme et de panache. » (Pierre Petit, Le Figaro).

Durant sept années, Jacques Mercier est chef permanent du Turku Philharmonic en Finlande : une expérience déterminante dans son approche des œuvres des compositeurs du Nord de l’Europe comme Sibelius dont il s’attache à faire découvrir le répertoire en France. Mais son talent fait de précision, de rigueur, de finesse et d’une extrême sensibilité s’illustre à merveille dans le répertoire français des XIXe et XXe siècles jusqu’à la musique d’aujourd’hui qu’il défend avec passion. Il crée en particulier des œuvres de Iannis Xenakis, Luis de Pablo, Philippe Manoury et Wolfgang Rihm, Martin Matalon, Pascal Dusapin…

Pour le choix de ses enregistrements, Jacques Mercier fait preuve de curiosité et de pertinence. À sa discographie déjà prestigieuse : Grand Prix de l’Académie Charles Cros pour Bacchus et Ariane d’Albert Roussel, Prix de l’Académie du disque lyrique pour Djamileh de Bizet Jacques Mercier enchaîne les plus belles récompenses avec l’Orchestre national de Lorraine (Timpani) : en 2007, L’An Mil de Gabriel Pierné obtient un Diapason d’or de l’année. En 2008, son disque consacré à Antoine et Cléopâtre de Florent Schmitt, est Diapason d’or. En 2014, Le Petit Elfe Ferme-l’Œil est Diapason d’or de l’année et Choc de l’année, enfin en mai 2015, son CD consacré à Jacques Ibert est Diapason d’or.

Dans le domaine de l’opéra, Jacques Mercier dirige tout particulièrement des œuvres issues du répertoire français : Carmen, Faust, Béatrice et Benedict, Lakmé, Les Pêcheurs de perles…

Il est élu Personnalité musicale de l’année 2002 par le Syndicat professionnel de la critique dramatique et musicale. Lors d’une tournée de l’ONL la presse allemande a qualifié Jacques Mercier de « Magicien de la baguette » (Mannheim).
sources :


lire la suite



Guilaume Bellom - Victoire de la Musique





LES CONFERENCES


16h30 / Abb. Senones

Remettre de l'ordre dans les Ordres

Claude Faltrauer,

Dorcteur en Histoire Contemporaine (Lyon)


Fin XVIe s. avec l'état des maisons alors en désordre ; les premiers pas de la réforme vanniste et comment ces nouveaux bénédictins remettent de l'ordre dans leur vie, remettent en ordre leurs maisons et les agencent ; comment ils contribuent au bon ordre des choses par leurs actions concrètes dans la vie de leurs secteurs respectifs.




17h30 / Abb. Senones

Beethoven, l'insoumis

Didier Francfort,

Historien, professeur d’histoire ontemporaine à l’université Lorraine-Nancy Université ; directeur de l’Institut d’Histoire Culturelle Européenne – Bronisław Geremek. et co-directeur du CERCLE (Centre de Recherches sur les Cultures et Littératures Européennes).